Bras de fer archéologique

Tout commence avec un projet de déménagement à Gatineau d’artéfacts provenant d’un peu partout au Canada. Cette nouvelle installation de Parcs Canada, dédiée à l’entreposage et la conservation, verra le jour en 2020.

Il s’agira donc d’un entrepôt où seront rapatriés les millions d’artéfacts actuellement entreposés dans différentes villes. Par exemple, c’est là que migrerait la collection de la ville de Québec qui résulte des récentes fouilles là-bas, et toutes celles du Québec, incluant celles des sites archéologiques des Premières nations.

Les experts, et certains décideurs locaux, allèguent que ce déménagement rendra le patrimoine archéologique moins accessible pour le milieu de la recherche.

Et c’est ce qui annonce un bras de fer entre les gouvernements du Québec et du Canada. Jusqu’au maire de Québec, Régis Labeaume, qui s’est dit en faveur du maintien de la collection au Québec. Il soutient un projet de grand centre archéologique, planifié au Séminaire de Québec, qui pourrait accueillir l’ensemble de la collection.

Des alternatives existent-elles ? Isabelle Burgun en parle avec:

  • Christian Gates Saint-Pierre, professeur et responsable du laboratoire d’archéologie préhistorique à l’Université de Montréal
  • Réginald Auger, professeur titulaire en archéologie au département des sciences historiques et responsable des Laboratoires d’archéologie de l’Université Laval

Quelles en sont

...

La suite...

....

Lien source - http://www.sciencepresse.qc.ca/users/132/rss.xml -

- Catégorie - Agence Science Presse

Vous aimerez aussi...

Translate »