« COMBINAISONS  SPATIALES » L’espace contemporain de Montréal présente Yvon GUÉRIN

« COMBINAISONS  SPATIALES »  
L’espace contemporain de Montréal présente Yvon GUÉRIN
 
L’espace contemporain galerie d’art, 5175, av. Papineau (coin Laurier) présentera du 3 au 8 octobre 2017, « Combinaisons spatiales », une exposition individuelle de Yvon GUÉRIN. Le vernissage aura lieu, le mercredi 4 octobre de 5 @ 7. Vous y êtes cordialement invités. (Entrée gratuite) Le public aura accès à la galerie aux heures suivantes : mardi et mercredi de 12 h à 18 h, jeudi et vendredi de 12 h à 20 h, samedi et dimanche de 12 h à 17 h.
 
L’EXPOSITION  « Combinaisons spatiales »
L’artiste Yvon Guérin nous plonge dans son univers particulier pour nous faire découvrir sa démarche artistique à travers la mise en scène d’objets hétéroclites. Il nous ouvre les portes de son esprit mutin et caustique, à la manière d’un scientifique fou, pour nous faire voir des fragments d’événements précis, des moments de vie, des témoins de souvenir rassemblé dans un amalgame de textures et de matériaux. Peut-être pour exorciser ou contextualiser ses propos, il convertit tous ces objets dans des mises en scène aux effets ésotériques ou chamaniques, nous confiant différentes pistes de compréhension sans pour autant nous donner les réponses.
 
L’exposition « Combinaisons spatiales » nous propose une suite d’oeuvres, tel un cabinet de curiosités, qui nous font pénétrer plus profondément dans des espaces quelques fois très personnels. Yvon Guérin nous ramène dans une esthétique se situant entre le Ready-Made et l’Arte Povera, ayant comme processus de création de rendre signifiants des objets insignifiants. L’artiste intègre ainsi sa pensée à la matière pour traduire un événement, une émotion personnelle, un état d’âme prenant des propositions conceptuelles d’un théâtre d’accumulation d’une existence humaine. L’être humain dans sa fragile équation entre l’intérieur et l’extérieur.
 
L’ARTISTE –  Yvon GUÉRIN
Artiste né à St-Félicien au lac St-Jean à la périphérie de la rivière Ashuapmushuan. Artiste multidisciplinaire avec des études classiques et un Bac en histoire de l’art. « …Moi, moi, déprimé dans l’alchimie, l’ésotérisme, déprimé dans le sufisme, des corps aussi musclés que terrestres, célestes, gravitaires, pataphysique, le destin, la nécessité, les nombres premiers et les lumières vues comme des ombres … Je comprends que l’art est ma perte et ma dernière joie, après avoir écrit, baisé, peint, jeté, traduit l’invisible, intérieur, les rêves de Jacob, et l’échelle de la sagesse ».
 
 
-30-

Vous aimerez aussi...

Translate »