Débat de science: de (belles) paroles et quelques chiffres

C’est là qu’on a pu entendre de belles paroles d’encouragement, quelques promesses et aussi le rappel de principes incontournables — mais peu de solutions aux enjeux rencontrés par ceux qui sont sur le terrain : le manque de soutien que reçoivent les professeurs de science (de tous les cycles), le sous-financement des organismes de culture scientifique, le besoin de simplifier les demandes de subventions des chercheurs débordés, la nécessité de soutenir les étudiants aux cycles supérieurs, mais aussi les chargés de cours, les assistants et autres auxiliaires de recherche…

Ce Bar des sciences, animé — avec brio — par l’ancienne directrice de l’information au quotidien Le Devoir, Josée Boileau, en a sans doute laissé plusieurs sur leur faim. Le panel était composé des deux candidats déjà annoncés, Jean-François Roberge, de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Chambly et Alejandra Zada Mendez, de Québec Solidaire (QS) dans Bourassa-Sauvé, et deux autres qui ont remplacé au pied levé leurs confrères : le candidat du Parti québécois (PQ) dans Saint-Henri-Sainte-Anne, Dieudonné Ella Oyono et la candidate du Parti libéral du Québec (PLQ), aussi ministre responsable de l’Enseignement supérieur et ministre responsable de la Condition féminine, Hélène David.

La salle a particulièrement regretté l’absence

...

La suite...

....

Lien source - http://www.sciencepresse.qc.ca/users/132/rss.xml -

- Catégorie - Agence Science Presse

Vous aimerez aussi...

Translate »