Le droit de tuer des femmes?! 24h pour agir

 

Parce qu’elle s’est mariée avec l’homme qu’elle aimait, le père de Saba lui a tiré une balle en pleine tête avant de mettre son corps dans un sac et de le jeter dans une rivière. Ignoble? Pourtant, en application de la loi pakistanaise sur les “crimes d’honneur”, il n’a pas été inquiété! Saba a survécu et son histoire a fait l’objet d’un documentaire nominé aux Oscars. La cérémonie a lieu dans 24h et le Premier ministre pakistanais a promis de modifier la loi. Mais les militants craignent qu’il ne recule à moins d’une formidable pression internationale. Signez la pétition pour mettre fin à cette loi odieuseavant que cette fenêtre d’opportunité ne se referme:

SIGNEZ MAINTENANT

Parce qu’elle s’est mariée avec l’homme qu’elle aimait, le père de Saba lui a tiré une balle en pleine tête avant de mettre son corps dans un sac et de s’en débarrasser dans une rivière. Il n’a pas été inquiété pour ses actes du fait d’une faille dans le droit pakistanais, qui autorise les hommes à commettre des “crimes d’honneur”. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Saba a survécu. Grâce à elle, nous avons une lueur d’espoir pour mettre enfin un terme à ces actes odieux! Nous avons 24h pour l’aider.

L’histoire de Saba est désormais racontée dans un documentaire nominé aux Oscars, et a fait la une de tous les journaux. En réaction, le Premier ministre pakistanais vient de promettre de mettre fin à ces crimes abominables. Selon certaines sources, il a demandé à sa propre fille Maryam de faire partie du processus de réforme. Mais de nombreux militants craignent que, lorsque l’intérêt généré par les Oscars et la pression du public retomberont, le projet ne soit abandonné.

Rassemblons de toute urgence un million de voix derrière un projet de réforme avant la cérémonie des Oscars qui aura lieu demain, afin de mettre l’histoire de Saba sous le feu des projecteurs, et remettons-les directement au Premier ministre en signe d’encouragement. Signez et diffusez tout autour de vous, avant que nous ne perdions cette opportunité:  

https://secure.avaaz.org/fr/pakistan_end_honour_killing_loc_rb/?bdxFccb&v=73408&cl=9566657922

Toutes les 90 minutes, une femme est tuée quelque part dans le monde lors d’un “crime d’honneur”.En 2004, le Pakistan s’est doté d’une loi punissant ces crimes, mais 70% des agresseurs sont remis en libertéà cause d’une faille juridique, la clause dite du “pardon”. Si l’on considère qu’une femme jette l’opprobre sur sa famille en refusant un mariage arrangé, en regardant trop longtemps un homme, voire même si elle est violée, un homme pourra la tuer sans craindre la prison, si un autre membre de la famille lui pardonne! Il y a une certaine noblesse à accorder de l’importance à l’honneur et au respect au sein d’une communauté. Mais ces meurtres n’ont rien à voir avec l’honneur: il s’agit ici de considérer des femmes comme des objets dont on peut être propriétaire. Et la faille du “pardon” protège ce droit à détenir et à tuer les femmes et jeunes filles.

Une proposition de loi a été introduite en vue d’éliminer cette clause, mais elle a été étouffée dans l’oeuf, aucun membre influent du parti au pouvoir ne voulant la défendre. Le Premier ministre, qui ne s’est jamais attaqué à ce problème dans le passé, a promis des réformes pour mettre fin à ces crimes et a impliqué sa fille, qui est considérée comme l’héritière du parti de son père. Mais les résistances seront nombreuses, et les experts pensent que seule l’opinion publique internationale pourrait donner à Saba et à toutes les femmes qui militent pour leurs droits l’appui dont elles ont besoin pour changer le système.

Nous avons 24h pour que le Parlement pakistanais comprenne que le monde entier gardera les yeux fixés sur lui tant que le « pardon » pour les crimes d’honneur n’est pas éliminé du droit national. Braquons tous les projecteurs sur l’histoire de Saba pendant les Oscars, et présentons notre appel directement au Pakistan. Signez et diffusez cet appel maintenant:

https://secure.avaaz.org/fr/pakistan_end_honour_killing_loc_rb/?bdxFccb&v=73408&cl=9566657922

Nous pouvons y arriver! Lorsque la jeune Malala Yousafzai a été victime d’une tentative d’assassinat de la part des Talibans, le monde a crié son indignation. En réaction, nous avions alors été près d’un million à demander au gouvernement pakistanais d’exaucer ses rêves en matière d’accès à l’éducation pour tous. Après la remise de notre pétition directement au Président pakistanais, ce dernier a initié un programme de bourses pour 3 millions d’enfants. Voilà ce qui peut arriver lorsque nous nous rassemblons! Aujourd’hui, aidons ces courageuses femmes au Pakistan à obtenir des lois qui les protègent, à vivre dans des sociétés qui défendent leur dignité et qui soutiennent leur droit à choisir leur propre destin.

Avec espoir et détermination,

Nell, Alaphia, Ari, Dalia, Ricken, Luis, Ben et toute l’équipe d’Avaaz

POUR PLUS D’INFORMATION:

Pakistan: au pays des crimes d’honneur (Libération)
http://www.liberation.fr/planete/2015/03/16/pakistan-au-pays-des-crimes-d-honneur_1221862

Crimes d’honneur au Pakistan: une femme tuée chaque jour (Terra Femina)
http://www.terrafemina.com/article/crimes-d-honneur-au-pakistan-une-femme-tuee-chaque-jour_a304590/1

Pakistan: un court-métrage pour dénoncer les crimes d’honneur nommé aux Oscars (Le Journal des femmes)
http://www.journaldesfemmes.com/societe/actu/1503165-pakistan-crime-honneur-court-metrage/

Le Sénat pakistanais approuve de façon unanime trois projets de lois portant sur les droits de l’homme (The Nation, en anglais)
http://nation.com.pk/national/03-Mar-2015/senate-unanimously-passes-3-rights-bills

Vous aimerez aussi...

Translate »