Les écologistes craignent un retour de l’amiante aux États-Unis

La démarche irrite au plus haut point les organisations écologistes du pays qui réclament depuis des années l’interdiction pure et simple du produit cancérigène.

Elles accusent l’administration du président Donald Trump, qui a défendu l’utilisation de l’amiante par le passé, de céder aux pressions de l’industrie plutôt que de veiller à protéger la santé de la population.

« Il est incroyable qu’on en soit encore à discuter des risques posés par l’amiante en 2018 », souligne en entrevue Bill Walsh, qui a fondé le Healthy Building Network (HBN), organisation de protection environnementale observant de près le secteur de la construction.

Il estime que l’EPA fait preuve d’hypocrisie en assurant vouloir mieux réguler le produit tout en adoptant une approche qui pourrait de facto encourager son utilisation.

L’agence environnementale a lancé la polémique au début de l’été en annonçant l’introduction d’une nouvelle procédure visant à lui permettre d’évaluer en amont les risques posés par tout nouveau produit manufacturier contenant de l’amiante.

Une approche «nécessaire»

L’EPA a indiqué que cette approche était nécessaire « pour garantir qu’elle [serait] avisée en temps opportun » de tels projets et pourrait soupeser les risques pour intervenir avant qu’il ne soit trop tard.

M. Walsh relève que l’agence a mis de l’avant du même coup une méthodologie pour évaluer les risques qui sera

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/241.xml -

- Catégorie - La Presse.ca

Vous aimerez aussi...

Translate »