L’ONU débat de l’influence du climat sur les conflits

Ce « sujet sensible » a fait l’objet d’un vaste débat mercredi au sein de la plus haute instance de l’ONU. En soi, son organisation est déjà un « succès », estime son organisateur, la Suède, même si aucune déclaration consensuelle ni mesure concrète n’étaient prévues.

Le dernier débat sur le lien entre le climat et la sécurité remonte à 2011, et l’ONU n’a abordé la question qu’à trois reprises dans son Histoire.

Les pays critiques, la Russie et la Chine entre autres, craignent l’ingérence et la menace de sanctions, et sont davantage dans une logique de gestion de conflit pour le Conseil de sécurité.

« L’ONU doit respecter le principe de répartition des tâches », a ainsi fait valoir l’ambassadeur russe adjoint à l’ONU, Dmitry Polyanskiy. En reconnaissant que « les changements climatiques sont une menace majeure », il a rappelé que « le Conseil de sécurité ne disposait pas d’expertise » spécifique sur le sujet qualifié « d’abstrait ». En parler « crée des illusions, c’est trompeur et dangereux », selon lui.

Les partisans d’une gestion par le Conseil, notamment les États victimes d’ouragans et de manque d’eau, ou les Européens, dont la France, où a été signé en 2015 un accord pour limiter à 2 degrés le réchauffement climatique, estiment qu’elle doit être inscrite à

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/241.xml -

- Catégorie - La Presse.ca

Vous aimerez aussi...

Translate »