Non, l’OMS n’a pas décrété d’épidémie d’Ebola au Congo (pas encore)

Les faits

Vendredi matin, 12 mai, l’alerte est lancée par un tweet de l’OMS. Celui-ci annonce, en anglais :

Le 11 mai 2017, le ministère de la Santé de la République démocratique du Congo a prévenu l’OMS et ses partenaires d’un cas confirmé en laboratoire d’Ebola.

Dans les heures qui suivent, un premier communiqué de l’OMS fait état de l’existence, dans la province du Bas-Uélé, de quelques cas suspects de fièvre hémorragique, le symptôme typique du virus Ebola. On précise que cinq échantillons ont fait l’objet d’une analyse en laboratoire, dont un s’est avéré positif — c’est « le cas confirmé » d’Ebola.

Or, ni dans ce tweet, ni dans ce premier communiqué, l’OMS ne parle d’épidémie. Le mot employé en anglais, beaucoup moins alarmant, est « outbreak » : la version française du communiqué de l’OMS l’a traduit par « flambée ». C’est plutôt une dépêche de l’Agence France-Presse, dans la matinée de vendredi, qui mentionne pour la première fois le mot « épidémie » — et parce que ce média est une agence de presse, le mot s’est retrouvé du coup dans des centaines de médias, en anglais et en français.

Confusion et mauvaise traduction

Le mot anglais « outbreak » n’a pas d’équivalent

...

La suite...

....

Lien source - http://www.sciencepresse.qc.ca/users/132/rss.xml -

- Catégorie - Agence Science Presse

Vous aimerez aussi...

Translate »