Oléoducs: une société à l’origine de 15 incidents au Québec l’an dernier

EXPLOSION D’INCIDENTS

Depuis 2008, 29 incidents pipeliniers ont été enregistrés au Québec par l’Office national de l’énergie (ONE). De ce nombre, plus de la moitié – 16 – se sont produits pendant la seule année 2017, révèle le rapport d’Équiterre. L’organisme déplore les « failles inquiétantes » dans la sécurité des pipelines. « Ce n’est pas juste le fait d’une compagnie ou d’un pipeline : c’est un système qui est complètement dysfonctionnel », a indiqué son porte-parole, Steven Guilbeault.

PIPELINES TRANS-NORD MONTRÉ DU DOIGT

Le rapport montre du doigt une entreprise relativement méconnue. Pipelines Trans-Nord, dont le siège social se trouve en Ontario, est détenue conjointement par Imperial Oil, Shell Canada et Suncor. Elle exploite un oléoduc construit en 1952 qui relie l’est de Montréal à Nanticoke, en Ontario. La conduite dessert notamment les aéroports Trudeau à Dorval et Pearson à Toronto. À elle seule, cette entreprise est à l’origine de 15 des 16 incidents qui se sont produits sur le territoire québécois en 2017.

« UNE GANG DE COW-BOYS »

En combinant les données de l’ONE et du Bureau de la sécurité des transports, Équiterre a recensé 79 incidents impliquant Trans-Nord entre 2004 et 2017. L’organisme calcule que l’entreprise est responsable du déversement d’au moins 932 barils de produits pétroliers pendant cette période. « C’est une gang de cow-boys,

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/241.xml -

- Catégorie - La Presse.ca

Vous aimerez aussi...

Translate »