Québec préoccupé par un rapport sur les pipelines

Le rapport, basé sur des rapports d’incidents de l’Office national de l’énergie (ONÉ), révèle que la société Pipelines Trans-Nord est à elle seule responsable d’une explosion de signalements. L’entreprise a été à l’origine de 15 des 16 incidents répertoriés par les autorités fédérales en 2017.

Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Moreau, a ordonné des vérifications dans la foulée de la publication du rapport. Il assure que les révélations d’Équiterre ne seront pas prises à la légère.

« Il y a quand même une fréquence dans les gestes qui sont posés, a noté le ministre. Ce sont des questions pour lesquelles je veux avoir des réponses et c’est clair qu’on va regarder ça de façon très sérieuse parce que ce qui est rapporté ce matin est difficilement acceptable, et ce n’est certainement pas justifiable. »

La ministre de l’Environnement, Isabelle Melançon, a abondé dans le même sens.

« Il y a des préoccupations, on doit se pencher sur cette question », a-t-elle indiqué.

Dans une déclaration écrite, Pipelines Trans-Nord a qualifié son réseau de « composante essentielle de l’infrastructure énergétique du Québec ».  L’entreprise assure qu’elle travaille « en étroite collaboration » avec les autorités et les riverains pour assurer que ses canalisations sont sécuritaires.

« Trans-Nord continue d’investir dans ses gens, ses

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/241.xml -

- Catégorie - La Presse.ca

Vous aimerez aussi...

Translate »