Rejets toxiques: une association écologiste dénonce Sanofi

« Il a fallu médiatiser l’affaire à l’échelon national pour que le dossier sorte », a déploré lors d’une conférence de presse à Pau Patrick Mauboules, membre de l’association locale Sepanso 64, qui a annoncé un prochain dépôt de plainte contre le groupe pharmaceutique avec l’association France nature environnement (FNE).

« Sanofi a fait fi d’un arrêté préfectoral de juin 2009 concernant des dépassements de rejets. Jusqu’en octobre 2017, aucun contrôle n’a été exercé sur le non-respect des valeurs limites de rejets concernant les composés volatils que Sanofi rejette », a-t-il accusé.

Selon M. Mauboules, « en 2017, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) a demandé à Sanofi de vérifier deux de ses colonnes sur trois, il n’en aurait vérifié qu’une et les résultats n’auraient été transmis à la DREAL qu’en avril 2018 » et « il aura fallu attendre le 10 juillet 2018 pour que le gouvernement suspende la production ».

Pour lui, « l’exemple de Sanofi est significatif. Nous avons des industriels à qui on demande de s’autocontrôler, c’est la loi. Mais, c’est un problème : que s’est-il passé à Sanofi entre 2009, date de parution du décret, et le contrôle de la DREAL en 2017? Y a-t-il eu d’autres dépassements? Nous sommes dans un système qui marche sur la tête! »

Sanofi a

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/241.xml -

- Catégorie - La Presse.ca

Vous aimerez aussi...

Translate »