Une passerelle en verre relie les American Copper Buildings

La valse des gratte-ciel qui bouscule les codes : sur les rives de l’East River, un couple de tours à l’architecture singulière marque une rupture avec la skyline plutôt rectiligne de New York. Les deux tours d’habitation revêtues de cuivre font penser à un couple en train de danser légèrement penché en arrière et à jamais uni par une passerelle aux reflets métalliques.

Le vitrage du « skybridge » suspendu à 100 mètres au-dessus du sol a été fourni par le spécialiste du verre GlasTrösch qui a mis au point pour ce projet hors-norme un verre isolant double complexe dans lequel a été incorporé par laminage un tissu à effet métallique.

Au stade de la conception des American Copper Buildings, une des difficultés consista à composer avec les restrictions imposées par les plans d’urbanisme et d’occupation des sols qui définissaient le plan et le volume de l’architecture. Le résultat n’en est que plus impressionnant : le bureau d’architectes new-yorkais SHoP a créé pour le développeur JDS un duo de tours à l’allure distinctive qui étonne autant par sa forme que par ses matériaux même à l’échelle de New York.

Le « skybridge » est l’élément le plus remarquable de

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/enerzine-lesdernieresbreves?format=xml -

- Catégorie - EnerZine.com

Vous aimerez aussi...

Translate »