Une veuve noire envahit le Québec

NICHE ÉCOLOGIQUE

La veuve noire du Nord a été aperçue en 2012, 2014 et 2016 dans le sud du Québec, généralement dans des cours arrière. « La dernière fois, c’était à Oka », explique Maxim Larrivée, de l’Insectarium de Montréal, qui est l’un des coauteurs de l’étude publiée dans la revue PLOS One. « Ça peut arriver quand on nettoie la cour à l’automne, quand on ferme la piscine. » Les changements climatiques expliquent l’arrivée de cette araignée dans la province. « Si on m’avait dit quand j’étais au baccalauréat que sa niche écologique allait s’étendre au Québec avant 2020, j’aurais été bien surpris. Mais j’ai ensuite travaillé sur la modélisation des niches écologiques de papillons, et j’ai bien vu que les changements surviennent très rapidement. » La veuve noire du Nord est arrivée ici entre 2000 et 2010, selon M. Larrivée.

PAS DE DANGER

L’entomologiste montréalais se veut rassurant. « La veuve noire du Nord n’attaque que lorsqu’elle se sent menacée, et au départ c’est seulement une morsure d’avertissement, sans venin, dit M. Larrivée. Son venin est aussi moins dangereux que celui de la veuve noire qu’on connaît. D’ailleurs, même la veuve noire est rarement mortelle, il faut vraiment que ce soit un gros adulte. Les décès sont très rares. »

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/241.xml -

- Catégorie - La Presse.ca

Vous aimerez aussi...

Translate »